Ce qu’ils en pensent

Témoignage de Christophe Ooghe, Directeur et skipper de BAG AN HOLL, Multimono de l’Ecole de Voile de Trébeurden :

LE MULTIMONO OU LE BONHEUR DE PARTAGER….

LA CONSTRUCTION : Nous avons construit notre « BAG AN HOLL » en sept mois de décembre 2013 à juin 2014.
Un projet solidaire passionnant ou plus de 40 personnes jeunes et moins jeunes, valides et moins valides se sont relayés pour le plaisir de tous. En juin, outre le bonheur de voir naviguer leur bateau, la question qui revenait était : « l’hiver prochain, on en construit un autre ? »

LA NAVIGATION : Nous organisons des Balades nautiques du mois d’avril au mois d’octobre. Presque 100 sorties et 600 personnes ont pris place à bord de ce bateau FANTASTIQUE… On y est bien, on peut se déplacer, on peut participer aux manœuvres ou pas, on peut être bien et admirer, on peut jouer sur les ailes et vivre une expérience « avec la mer sous nos pieds ». Un plan de voilure reconnaissable, maniable et plaisant. Le skipper règle sa surface de voilure en une minute, il peut régler sa gite grâce au lest mobile, c’est un bateau sain, vivant, sécurisé, rapide.
Quel plaisir renouvelé la navigation sur BAG AN HOLL, avec une équipe de six mamies de 70 ans, avec deux familles avec bébés de six mois, avec une famille et trois enfants de tous âges, le charme du bateaux, ses idées géniales, ses coffres, son histoire, sa fabrication, en font une réussite FORMIDABLE.

Vous trouverez ci-joint une expérience vécue… N’hésitez plus ! C’est un MULTIMONO qu’il vous faut !

Plus d’infos : http://www.ev-trebeurden.com/index.php/promenadesnautiques.html

Témoignage de l’équipe du Yacht Club de Carnac – saison d’été 2015 : « Le Multimono au Yacht Club de Carnac : Bateau ludique et performant qui a répondu à plusieurs de nos attentes. Utilisation sur classe de primaire en itinérance dans le Golfe du Morbihan. Utilisation estivale sur de la sortie découverte en famille ou sur des colonies pour découvrir la beauté de la Baie de Quiberon. Tous les passagers on été enthousiastes : sur les ailes, perchoir privilégié des enfants pour des sensations garanties. Spi qui permet même avec peu d’air de maintenir une vitesse intéressante. Tous les passagers restent en action avec une plateforme dégagée accueillant un espace permettant un travail de navigation sur carte. Bateau très agréable à la barre, et qui tient dans le vent fort avec ses prises de ris extrêmement simple. Bateau rapide qui procure beaucoup de sensations… Nous espérons vivement retrouver un multimono sur les eaux de la Baie de Quiberon. L’équipage du YCC ».

Témoignage d’Alain Duluc – Camping les Oréades
– 2015 : Site Oréades VoilesLe lac de Sanguinet (comme tous les autres lacs landais) est un espace de vraie navigation à la journée. La confrontation avec les forces de l’air et les forces de l’eau prend ici tout son sens. Reste à trouver le bateau qui permette cette confrontation tout en s’appuyant sur de la pratique collective, source de sociabilité apaisée et tout cela sans nuisance environnementale. J’avais tout essayé, les « habitables » quillards, dériveurs savonnettes, cata,… Rien de convaincant. Au XXIème siècle, apparut le multimono qui, selon Claude pouvait tout faire sur ces plans d’eau landais exceptionnels. Effectivement, le multimono pouvait accoster dans 30 cm d’eau, se mouvoir dans la pétole avec 6 avirons (voire même au moteur), se grimper facilement sur une remorque, se gréer facilement en un quart d’heure, embarquer une bonne dizaine de passagers, s’adapter à des vents costauds avec des ris faciles à prendre… Bref, c’était encore mieux que le couteau suisse. Était-ce un effet d’annonce ?

On testa le monstre pendant 2 mois, en 2008. On observa les réactions de centaines de néophytes embarqués qui découvraient à l’occasion et le lac et la voile. Surprise : tout ce que racontait Claude dans ses messages internet était vrai ! Donc, l’hiver 2010, débuta le chantier de Potemkine qui fut mis à l’eau le 3 juillet de la même année. Un chantier de retraités qui, au mieux, n’avaient construit jusqu’alors que des maquettes de bateaux. Une expérience humaine inénarrable et qui marque les personnalités pour longtemps. Finalement, sous son apparence de simplicité, le multimono est un concentré d’astuces techniques parfois très pointues utilisant des produits d’avant-garde. A ne pas confondre avec un meuble iquéha.

En 2014, forte de cette expérience, une nouvelle équipe entreprit la construction d’un second multimono dénommé Caminar qui fut entièrement achevé en trois mois… et un jour ! C’était chaud mais une réussite parfaite qui précéda de peu la première Esventada (rencontre nationale des multimono). Caminar est le bateau philosophique qui teste une nouvelle façon de concevoir la « propriété » d’un navire et s’impose des règles nouvelles comme « naviguer tous les jours sinon c’est la honte ».

De mai à novembre, Potemkine et Caminar assurent le spectacle. Cette année encore, plus de 500 néophytes ont osé découvrir la voile (et le lac). Certains se sont même découvert des envies nouvelles, notamment chez les femmes. C’est qu’il y aurait quelque chose de féminin dans la recherche de l’équilibre entre les forces du vent et celles de l’eau. Il faut reconnaître que pour les sensations à la barre, le multimono est imbattable. Le nouveau slogan du multimono pourrait être : « faites plaisir à votre femme, offrez-lui un multimono ! ». En attendant, faites un tour par Sanguinet !

Témoignage de Cyrille – Directeur Activités – UCPA Bombannes – Saison 2013 : « Le bateau a bien fait l’unanimité sur Bombannes, tant du côté clients que moniteurs. On a organisé des sessions de formation sous la houlette de Rudy (moniteur) et Black Pearl a toujours répondu présent à chaque événement ou animation, découverte… C’est le bateau qui correspond à nos attentes sur le site de l’UCPA. Convivialité, rapidité de mise en œuvre, vitesse, accessibilité, silhouette, sont les caractéristiques les plus valorisantes du Multimono. Il n’y a aucun point négatif… »

Témoignage de Rudy (moniteur de voile depuis 1992, naviguant sur tous supports depuis 1981) – Responsable du MULTIMONO à l’UCPA – Décembre 2013 : « Le « Black Pearl » (multimono) me manque déjà tellement. Il est de loin la parfaite évolution qu’on attendait d’un bateau collectif pour tous publics et toutes navigations. Pendant les 2 mois d’utilisation plus qu’intensive en école de voile, tout le monde y a trouvé son compte. Aussi bien les élèves de tous âges et tous niveaux que les moniteurs. C’est LE bateau. Sur l’eau, il a fière allure et fait de nombreux envieux grâce à son style unique de vieux gréement, mais aussi et surtout par son efficacité. Il n’est pas la grosse baleinière qui se traine derrière des dériveurs légers. Il n’est pas non plus un bateau qui gite, mouille et n’avance pas malgré de nombreuses voiles. C’est un bateau rassurant et ludique grâce à ses échelles ainsi que sa table à carte/glacière, évolutif, agile et super performant. Il plait réellement à tous et ses multiples utilisations en font une vraie Rolls de l’enseignement. J’y ai fait naviguer près de 10 personnes à la fois, à raison de 5 rotations par jour et AUCUN n’a été déçu de ce bateau ! Mes collègues moniteurs me demandaient encore de le sortir le week-end dès qu’il y avait du vent ou même pour des sorties pique nique, balade-loisirs… A la godille, c’est un vrai bonheur, une seule personne peut le bouger pour le ramener au coffre ou à sa remorque. Son faible tirant d’eau, sa dérive légère et facilement escamotable en font un super atout si vous ne possédez pas de ponton ou d’annexe. Il ne veut pas dessaler… C’est un bateau qui ne demande qu’à accélérer ! Après 20 ans d’enseignement, c’est le meilleur collectif (et de loin) sur lequel il m’ait été donné la chance de naviguer. Il n’a que des avantages et je pense très sérieusement casser ma tirelire pour investir dans mon propre bateau… ce qui, j’espère, arrivera bientôt…

Merci à Claude pour ce concept et ce design. A très vite pour un nouveau bateau à l’autre bout de la terre… Merci à l’UCPA BOMBANNES pour leur flair et leur esprit d’initiative poussant à essayer de nouveaux bateaux. Il y en eut plusieurs dont le célèbre MENTOR qui n’existe presque plus ; il plaisait à tous mais… vraiment trop lourd. Le Multimono est un bateau récent au design ancien. Il bluffe tout le monde. Encore bravo ! Il n’est que du bonheur !

Témoignage de Jorg – Propriétaire du Multimono Zoé – Octobre 2013 : « Nach langem Suchen eines familientauglichen Bootes hatte ich mich vor Jahren schon für einen Multimono entschieden. Meiner heißt ZOE und wurde im Mai 2013 beim Festival « Semaine du Golfe du Morbihan' » übernommen. Claude segelte eine Woche mit meinem Sohn Julian und mir und wir lernten schnell die Vorteile des Konzeptes Multimono kennen. Julian hatte vorher keine Segelerfahrung (aber er lernte unter Claudes Anleitung intuitiv blitzschnell) und meine lag viele Jahre zurück. Das gemeinsame Training war super !! Anschließend segelten wir vor Sant Antoni auf Ibiza mit viel Freude. Ich selbst habe nach 30 Jahren Pause in 3 Wochen segeln meine Sicherheit zurück gewonnen – auch in kritischen Momenten, weil der Multimono in seiner Superkonstruktion jedem die Chance gibt, zum Segeln zurückzukehren. Zusätzlich ist die Motorisierung klasse; das Boot ist schnell und sicher. Nachdem ich sicherer wurde , habe ich den Ballast (400 l) abgelassen und: Ich habe ein neues und ganz agiles Segelboot entdeckt. Mein Multimono ZOE tanzt auf dem Wasser! »

Traduction : Après avoir longtemps cherché un bateau pour la famille, je me suis décidé il y a quelques années pour un Multimono. Le mien s’appelle Zoé et a participé au rassemblement de la Semaine du Golfe du Morbihan 2013. Claude a fait de la voile une semaine avec mon fils (Julien) et moi.  Nous avons appris très vite le concept et les avantages du Multimono. Julien n’avait aucune expérience en voile, mais il a appris très rapidement et très intuitivement grâce aux instructions de Claude. Pour ma part, cela faisait plusieurs années que je n’avais pas fait de voile. Pratiqué ensemble était superbe. Suite à cela, nous avons fait de la voile à St Antony et à Ibiza avec plusieurs d’amis. Après une pause de 30 ans, j’ai retrouvé très vite (3 semaines) mon assurance en voile, même dans les moments critiques. Le Multimono est une superbe construction et donne à chacun la chance de retrouver l’assurance en voile. De plus, la motorisation est très bien. Le bateau est rapide et sûr. Etant de plus en plus à l’aise, j’ai vidé les 400L de ballasts et j’ai découvert un voilier très maniable. Mon Multimono Zoé danse sur l’eau !

Les Scouts Marins de Marseille – 2011/12/13 : lien

Témoignage de Denis – Propriétaire du multimono « Bouhabent »Août 2010 : Bonsoir Claude, de retour de vacances sur la Costa Brava à deux familles avec le multimono « Bouhabent ». C’était SUPER ! Très bon bateau dans le petit temps toutes voiles dehors : rapide et amusant. Très bon bateau dans le gros temps avec GV réduite au mini et passage sans problème même dans une mer de tramontane très levée et très courte… Mouillage + pique-nique dans des criques sympa à neuf personnes. Wakeboard ! … Il n’y a vraiment que l’aviron que j’ai pas encore réussi à mettre au programme. Satisfaction sur toute la ligne !!!!

France 2 : « Un voilier en kit » et « Un voilier pour l’insertion » – sujets réalisés par Tip Top Production pour la MACIF.

FFV : Vidéo du « Forum Test Bateaux Collectifs » à Marseille du 17 au 19 mars 2016 en cliquant ici !

La presse : Article « Voiles et Voiliers » 2016

Article « Voile magazine » 2015,

Article n°1 « Bateaux.com » 2015

Article n°2 « Bateaux.com » 2015

Article « Somapresse – Mayotte » 2015

Article « Ouest-France »2014, article de « Dominique Blanquart – Soissons » 2014,

Article « Watercraft magazine » 2012

« Loisirs nautiques » 2008, article n°3 « Loisirs nautiques » 2008, article n°4 « Loisirs nautiques » 2008, article « Science et vie » 2008,

Article  » Voiles et voiliers » 2006

Article « Bateaux » 2003, article n°1 « Loisirs nautiques » 2003, article n°2

Comments are closed.