Les secrets du Multimono

Fiche produit en cliquant ici !

Léger et facile à transporter : La facilité déconcertante avec laquelle on transporte et l’on met à l’eau le Multimono vient de sa légèreté avec ou sans moteur et de sa forme de carène qui glisse facilement sur les rouleaux de la remorque. Un avantage déterminant quand les places de port se font rares et que l’on a envie de profiter de son bateau toute l’année, même sur les plans d’eau intérieurs… Une astuce bien pratique : tout le gréement se loge dans le bateau après un démâtage facile même sur l’eau.

Rapidité de mise en œuvre : le multimono est prêt en 15 min depuis sa remorque !

Rentable : Ce bateau se caractérise comme le plus rentable des bases nautiques ! 1 moniteur embarqué, 10 stagiaires possibles en catégorie C, (11 enfants, 2 adultes en catégorie D), et une grande polyvalence voile, aviron, moteur… A noter que les différents publics embarqués reviennent aux séances suivantes tant ils sont en confiance, sereins et joyeux. Donner envie de revenir aux séances c’est la base de la transmission.

Passe-partout : Le multimono permet d’explorer tous les plans d’eau et de s’aventurer dans 40cm d’eau, tout en étant capable de tirer des bords à 65° du vent, sans dérive. Dérive basse (1.70m), le bateau remonte à 45° du vent.

Une stabilité étonnante : Inspiré des robustes « Saintoises » qui bravent la houle de l’Atlantique, le Multimono tient sa tenue en mer exemplaire de sa carène en V longue (7.50m) et ses redans qui lui donnent une grande stabilité de forme avec peu de fardage et une excellente déflection due à la forme originale de l’étrave et des bordés. Le secret… c’est surtout la possibilité d’alourdir le centre de gravité du bateau par un ballast central de 400L, (remplissage et vidage automatiques), facile à gérer en fonction des besoins (4x100L).

La sécurité : auto videur + insubmersible : A bord de votre Multimono il n’y a pas d’eau : le cockpit est entièrement auto videur à l’arrêt ou en marche ! Si les ados font les fous et chavirent le redressement est enfantin car tout est prévu : gréement léger, volume de flottabilité important, même en haut de la voile, et avec le ballast rempli, il se redressera tout seul, sans eau à écoper avant de repartir ! Lorsque vous dessalez avec zéro ballast, il faut monter sur la dérive pour redresser et repartir sans problème, sans aide extérieure.

Le choix du gréement : Gréement « houari moderne » avec une corne très apiquée. Cette disposition permet de garder un mât court et léger (6.4 m et 10kg) abattable en mer. Mâter est un jeu d’enfant. Toutes les solutions sont dépouillées, simplifiées et cela fonctionne très bien pour la plus grande satisfaction de nos clients. Esthétique et fonctionnel, le mât est modernisé par une corne de 5 m qui pèse 2.6 kg en verre carbone (ou 1.8kg tout carbone). Cela change tout. Le gréement est rangé sur les bancs pour le transport et l’aviron. 15 minutes suffisent pour installer un bivouac complet.

Pour la glisse, le Multimono a aussi un bout-dehors rétractable en un clin d’œil et un spi asymétrique puissant. Le bateau profite de sa carène planante et de son poids plume comparé aux quillards qui transportent du plomb ! Dans la tradition des « Saintoises » Antillaises, vous découvrirez l’efficacité et le plaisir d’utiliser les « balanciers » qui multiplient l’efficacité du rappel dans la brise, en toute sécurité. Les balanciers se plient en 1 minute et se remettent de la même façon : pratique pour les rentrées au port.

Un bateau pour animer un plan d’eau à l’année: voile, aviron, godille, dragon Boat, joutes nautiques, wake-board, ski nautique, randonnées, comité de course, déplacement sur la Semaine du Golfe etc. Le multimono saura satisfaire votre imagination débordante !

MULTIMONO_POLYVALENT

Comments are closed.